Mai 2018

Une grande partie du travail qui sera présenté à l’auberge de la VILLE ANDON, à partir du 5 juillet 2018, repose sur une nouvelle série de tableaux, intitulée : « LAISSE DE MER », dans la contemplation d’une multitude de débris de coquilles Saint-Jacques, ordonnée et accrochée à l’estran.

La mise en lumière d’un détail de l’oeuvre originelle par la photographie est le point de départ de la série présentée. Le détail, devenu fragment porteur de mémoire, en est l’élément central : agrandi puis transformé en modèle pictural, il crée un jeu dialectique entre photographie et peinture, figure déconstruite et reconstruite, apparition et disparition. Comme le mouvement imprévu et indompté de la mer, la série de tableaux n’obéit à aucune production linéaire.

J’ai toujours puisé mon inspiration dans la nature, aussi bien dans la perception sensorielle de la lumière, de l’espace que de l’air pour faire du vraisemblable plutôt que du vrai, en utilisant les imprévus de l’exécution.

 

février 2018

LAISSE DE MER : la laisse de mer désigne à la fois l’espace découvert sur le littoral entre les marées , mais aussi les divers objets , algues , coquillages , bois flotté , détritus que déposent la houle et les courants de marée .

dav
Acrylique, cendre sur toile, 162/130 cm
dav
Acrylique, cendre sur toile, 80/160 cm
dav
Acrylique, cendre sur toile, 110/94 cm